ader
connectPrint
Vous êtes ici: ACCUEIL
 
Kitagaz
Installation de biogaz domestique pour habitat groupé
Mots-clés Biomasse / Bois, Autonomie, Chauffage, Cuisson, Eau chaude, Projets de l'ADER, En attente, Association
Contacts

Ernest Badertscher

Description

Résumé

Etant donné la flambée des prix des énergies fossiles, l'idée d'un KIT de biogaz pour villa ou petit immeuble est très intéressante et d’actualité. Pour mettre au point un module, il est nécessaire de connaître la quantité de déchets en kg MOS (matière organique sèche) par jour. Sachant qu'un kg de MOS produit 4.65 kWh thermique (cas du bois si on le brûle). Avec le biogaz, comme il y a aussi production de CO2 à raison de 40% et 60% de méthane, on peut compter produire 2.8 kWh th.

La quantité de MOS et d’eau récoltées par jour va ainsi déterminer le volume du digesteur.

Par exemple, pour un apport journalier de 10 kg de MOS, on pourrait utiliser un méthaniseur de 5 m3, et produire 28 kWh th par jour, soit du biogaz pour chauffer 300 à 400 litres d'eau chaude à 60 °C. On pourrait ainsi traiter les toilettes du ménage, avec les déchets ménagers, du jardin et des pelouses et les fermenter durant 30 jours. Les effluents pourraient finir dans une fosse à compartiments et l'eau sortante utilisée pour l'arrosage des pelouses, sans risque d'odeur, car la méthanisation neutralise ces dernières.

Projet pilote d’un kit biogaz (Kitagaz)

L’intérêt des bureaux d’architectes pour cette nouveauté nous démontre que ce type de mini méthaniseur doit être testé sur une installation pilote qui servira ensuite de modèle, pour de nombreuses applications.

Dans une première phase, il s’agira de rassembler des données sur les quantités de déchets du ou des ménages concernés, ainsi que de la qualité des eaux rejetées. Pour cette petite installation biologique, les eaux chargées de lessives, mousses et savons, doivent être évitées car elles risquent de perturber le travail des bactéries.

Les eaux de lessives, de bains et de vaisselle, qui sont chaudes, pourraient être utilisées pour chauffer le digesteur. Le chauffage du digesteur, à 38 °C est indispensable pour une digestion complète et rapide. Un autre moyen de chauffage peut consister à un panneau solaire ou alors utiliser une partie du biogaz pour ce chauffage. L’utilisation de souches méthanogènes travaillant à basse température serait des plus intéressantes. Le physicien Pierre Lehmann a cuisiné durant des années avec le biogaz provenant d’une fosse septique non chauffée, à moins de 20 °C. A Tamié, le biogaz de petit lait travaille à 27 °C.

Principe du Kitagaz

Le dessin annexé donne une idée de la conception de l’appareil. Une sphère de fibre de verre semble être intéressante, car elle existe dans le commerce, légère, sa forme facilite le mélange qui peut être mécanique, par barbotage de biogaz ou encore manuel, car il n’est pas nécessaire de brasser en permanence.

Les déchets semi liquides provenant des WC arrivent au fond de la cuve. Les déchets solides ou humides comme le gazon, les déchets de cuisine ou tout autres matières organiques fermentescibles sont stockés dans une fosse de pré-mélange et introduits régulièrement dans la cuve par un système de piston manuel ou de vis mécanisée. Les effluents passent par une fosse septique classique de béton ou aussi sous forme de sphère de fibres de verre. Dans le premier compartiment, on peut encore récupérer un peu de biogaz. Les eaux décantées peuvent être utilisées pour l’arrosage des pelouses et celles en excès passent simplement dans les égouts.

La partie solide est un excellent engrais pour le jardin et le gazon.

Schéma de principe

Kitagaz, un mini réacteur

Dimensionnement d’un module Kitagaz

  • Quantité de déchets en kg MO (matière organique sèche) par jour
  • Un kg de MO (matière solide) produit 4.65 kWh thermique
  • Le biogaz, 40% de CO2 et 60% de méthane = 2.8 kWh th.
  • Quantité de MO et d’eau récoltées par jour

Exemple, pour un apport journalier de 10 kg de MO

  • Méthaniseur de 5 m3 et production 28 kWh th par jour
  • Soit du biogaz pour chauffer 400 litres d'eau chaude à 60°C.
  • Eau sortante utilisée pour l'arrosage des pelouses
  • La masse solide est un excellent compost.
  • Surplus d'eau, dans les égouts sans charge polluante !

schema-kitagaz

Relatif Module biogaz de démonstration , Fourneau à bois thermoélectrique , Cogénération à bois, Betalcool , Sahraoui, Les Jardins du Coeur, Four solaire à accumulation, Cuiseur solaire, velopass - solaire, Remorque Solaire pour Vélo , IRact, Farine F10, Atelier d'auto-construction de lampes LED, Vélo à volant d'inertie , Stonergie, ITEX-ADER, Gazolait, Sol Urba, Séchage/Conservation Solaire
  trait
  Horus Horus