ader
connectPrint
Vous êtes ici: ACCUEIL Comprendre Energies non renouvelables Encore lui ... Le pétrole
 
Encore lui ... Le pétrole PDF Imprimer Envoyer

Retro-ADERoscope (Octobre 2006)

Par Isabelle Marquart

Il fait couler beaucoup d’encre et pas seulement celle des médias, mais également celle de www.aspofrance.org , une société à buts non lucratifs qui informe sur les ressources mondiales de pétrole et gaz nat, ainsi que sur la dure réalité de la déplétion.
Ce ne sont pas des enfants de cœur au volant de cette association: uniquement des ingénieurs conseils en énergie pour compagnies pétrolières et des géologues, assortis d’une palette de géophysiciens, de volcanologues et d’économistes qui ont tout intérêt à ne pas raconter d’âneries à leurs conseils d’administrations.

Comment ne pas leur faire confiance lorsqu’ils parlent de déplétion?

 

alt


Ce phénomène, qui représente la courbe descendante de la production de pétrole attendue en 2015, sonnera le glas du fuel facile,

des gros puits sans fin. Evidement, on peut se douter que dans un monde « fini», une Terre RONDE non extensible, il y aura toujours une fin, reste à savoir quand? Ces messieurs, bien informés, arguent du fait que si l’ère de la facile extraction touche à sa fin et que les pays fort consommateurs font pression sur la demande, la déplétion signifiera non pas une prolongation de 50 ans au train des années 2000, mais une lente descente aux enfers de la raréfaction avec tout ce que cela suppose d’appauvrissement des sociétés fortement dépendantes de cette énergie, de conflits sociaux y relatifs et de conflits armés à la clé.
Quoi faire?
Isolons nos maisons, même plus que les normes SIA, ce n’est pas interdit ! Achetons des voitures peu gourmandes, roulons futés, réfléchissons à comment faire «ensuite», afin de ne pas refiler, sans état d’âme, la patate chaude aux générations futures.
 
  trait
  Horus Horus